Portraits d’agriculteurs à l’horizon 2100

« Agriculture et alimentation : mais que fabriquent les prospectives ? » Tel était l’intitulé des 24es Controverses européennes à Bergerac, organisées en juillet 2018. Partant du constat que nos sociétés ont du mal à se projeter dans l’avenir ou que celui-ci ne serait plus désirable, la Mission Agrobiosciences-Inra avait demandé au  cercle des jeunes comment ceux-ci envisageait leur futur. Comme en pied de nez à ce sentiment d’une panne d’avenir, le cercle a fait un pari osé : dresser le portrait d’agriculteurs à l’horizon 2100. Des interviews certes fictives, mais qui ne sont en rien farfelues…

A l’écoute ci-dessous, le reportage de quatre envoyés spéciaux :

  • Envoyé spécial à Lille : témoignage de Mathéo, 70 ans, viticulteur à Lille, qui, en ce début de juin, dresse le bilan de la vendange du millésime 2100… Par Axelle Duverger avec la complicité d’un ami.
  • Envoyé spécial à Malleval-en-Vercors. Ce village, qui n’accueillait pas plus de 25 habitants il y a 30 ans, s’est vu recevoir plus de 5000 personnes en provenance de la mégalopole… Par Thomas Cochini.
  • Envoyé spécial à Calgary. Duplex avec notre envoyé spécial à Calgary dans la province de l’Alberta, au Canada. Michel Michel est allé à la rencontre d’une famille d’agriculteurs qui a payé un lourd tribut dans une vague d’incendies sans précédents. Par Flavien Roussel.
  • Envoyé spécial à la « Belle Verte ». Témoignage de François B. PDG de la Belle verte, pôle de production de 35 000 hectares, ayant pour credo l’agro-bio-écolo-sociologie…  Par Adrien Le Lay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *