Rompre avec le XXème siècle.

      Aucun commentaire sur Rompre avec le XXème siècle.
marciacvendredi-1-7

photo Yann Kerveno

Le 29 juillet dernier, c’est par une une remise en perspective, sur le temps long, des grandes ruptures qu’a connues l’activité agricole à l’échelle mondiale que démarraient ces 22èmes Controverses Européennes de Marciac. Ruptures au plan technique, économique comme en termes d’organisation sociale.

Vaste programme, brillamment exposé par Benoît Daviron, chercheur en économie et gestion de la recherche – Cirad (UMR Moisa). Avec cet angle de vue pour le moins inhabituel : pas question de reprendre le schéma classique des deux « révolutions agricoles », jugé trop eurocentré. Pour l’économiste du Cirad, le vrai virage s’opère lors du passage d’une agriculture « solaire », basée sur l’usage de la biomasse pour fournir énergie, aliments, textiles et autres matières, à une agriculture « minière », fondée sur l’apport du charbon puis du pétrole. Une rupture qui a des conséquences essentielles sur l’activité agricole, dont le changement de statut de l’animal, la focalisation quasi exclusive sur la production de denrées alimentaires ou encore l’effacement du travail de l’homme.

Accéder à l’intervention de B. Daviron, « Rompre avec le XXè siècle »

Retrouver les ACTES COMPLETS des 22èmes Controverses européennes de Marciac (PDF, 72 pages)

Accéder à la page des podcasts.

logo-projet-soutenu-couleurLes actes des 22èmes Controverses européennes de Marciac sont édités grâce au soutien de la Fondation de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *